• Créé au Royaume-Uni

  • Conservé au Musée du quai Branly - Jacques Chirac, Paris | Inv. 70.2017.26.3

À propos de l'artiste

Xed Lehead débute le tatouage à treize ans en fabriquant ses propres outils. En 1990, tandis qu’il rencontre le tatoueur anglais Alex Binnie et se livre à des performances de fakirisme au sein du collectif The Wildcat Fakirshow, il essaie sa première machine rotative, mais continue à pratiquer le tatouage à la main. N’ayant suivi aucun apprentissage, son style dissident initie une technique complexe appelée dotwork – ou « travail du point », soit une technique pointilliste appliquée au tatouage occidental, et appliqué à la main. Dans les années 2000, ce maître tatoueur avant-gardiste verra son style faire école dans le monde entier. Il fut à cette époque beaucoup copié, jamais égalé.

© Musée du quai Branly – Jacques Chirac / Photo Thomas Duval